Le rôle du comité d’entreprise dans le confort des lieux de travail

Young businessman working with a computer and sitting on couch in office Vous êtes salarié d’une société dont l’effectif dépasse 50 personnes et qui possède par conséquent un comité d’entreprise. Le présent texte va vous permettre de connaître le rôle que joue le comité d’entreprise pour que le confort de votre lieu de travail soit satisfaisant.

Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Ce comité est composé par le chef d’entreprise ou son représentant, par des personnes désignées par le comité d’entreprise, par le médecin du travail ainsi que par le responsable de la sécurité et des conditions de travail. L’inspecteur du travail et un représentant des caisses de sécurité sociale peuvent assister aux réunions du CHSCT.

Le rôle du CHSCT dans le domaine du confort de votre bureau

Le comité d’hygiène de sécurité et des conditions de travail a pour rôle de veiller à ce que la santé des travailleurs ne soit pas altérée par leur activité professionnelle.

Il est clair que les représentants du comité d’entreprise au sein du CHSCT jouent un rôle important dans les fonctions qu’exerce ce comité pour assurer votre confort au travail.

Ainsi, il peut intervenir pour que votre fauteuil vous offre un bon confort et un bon maintien du dos pour vous éviter tout problème au niveau de votre colonne vertébrale. D’autre part, il veille à ce que votre bureau soit suffisamment insonorisé de manière à ce que vous ne soyez pas trop dérangé par le bruit.

En outre, le CHSCT vérifie si votre bureau est correctement chauffé en hiver et s’il vous permet de ne pas trop souffrir de la chaleur en été. Ainsi vous pouvez rencontrer le représentant du comité d’entreprise au sein du CHSCT pour formuler les remarques que vous auriez à faire au sujet de l’installation d’une climatisation. D’autre part, vous pouvez lui parler des problèmes que vous rencontrez lors du travail sur écran si vous constatez que ces tâches vous fatiguent la vue. De plus, si l’ergonomie de votre poste de travail vous cause des douleurs articulaires, n’hésitez pas à le signaler au représentant du comité d’entreprise au sein du CHSCT après avoir éventuellement consulté le médecin du travail.

Enfin, le comité d’entreprise veille par l’intermédiaire du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail au respect des lois relatives au tabagisme.
Le rôle du CHSCT en cas de modification des conditions de travail résultant d’une décision de l’employeur.

Le CHSCT est obligatoirement consulté lorsque l’employeur doit modifier les conditions de travail. Il en est ainsi notamment en cas de remplacement du matériel ou en cas de modification du contenu des postes de travail.

Il en est de même si l’on demande aux salariés de modifier leur cadence de travail et surtout si les normes de productivité sont rendues plus exigeantes. Enfin, le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail intervient pour toutes les dispositions qui sont prises en vue de permettre la reprise de leur poste par les victimes d’accidents du travail. En conséquence, si vous devez retravailler après avoir été victime d’un accident du travail, n’hésitez pas à contacter le représentant du comité d’entreprise au sein du CHSCT pour lui indiquer les mesures qui doivent être prises pour que vous puissiez retravailler dans de bonnes conditions.

Il résulte de tout ceci que si le confort de votre lieu de travail pose un problème, vous avez intérêt à consulter en premier lieu le médecin du travail. Ensuite, prenez rendez-vous avec la personne qui représente le comité d’entreprise au sein du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail et faites-lui part de l’avis du médecin du travail. Une solution pourra alors certainement être trouvée.